1. Home
  2. Au quotidien
  3. Les parents
  4. Votre enfant

Votre enfant

Votre enfant est hémophile

Votre enfant est hémophile et votre défi sera de lui offrir une enfance comme les autres. Petit à petit vous allez l’aider à grandir, lui expliquer avec ses mots qu’elle est sa maladie, le soutenir, le guider, et l’aider à se responsabiliser.

De son côté, lui aussi va relever des défis : apprendre à marcher, à parler, à devenir autonome. A côté de toutes les petites joies des enfants de son âge, il devra aussi relever d’autres défis liés à sa maladie.

L’arrivée de bébé

Au fur et à mesure, vous allez en apprendre plus sur l’hémophilie, apprendre à soigner votre enfant. N’hésitez pas à demander du soutien. Les médecins, la communauté des parents d’enfants hémophiles, votre famille, votre entourage, ou encore les associations de patients, peuvent vous aider à affronter chacune des étapes du développement de votre enfant et à gagner en confiance.

Votre enfant évolue constamment. Il sourit, il gazouille, il se déplace, il rampe, il marche, il est parfois difficile à suivre ! A chacun des stades de son développement, il est donc important de bien surveiller ses mouvements et d’assurer sa sécurité en prévenant les chutes, les coups, les blessures.

Pour vous aider :

  • Les chutes de la table à langer sont fréquentes : gardez toujours une main sur votre bébé
  • Dans sa chaise haute, dans la poussette même tout petit : veillez à toujours bien attacher votre bébé
  • À 4 pattes, bébé est très rapide : attention aux escaliers. N’oubliez pas de poser des barrières de sécurité
  • Il se met debout, sa tête peut heurter les coins de meubles : placez-y des protections adaptées
  • Bébé grimpe partout : attention aux chaises, tabourets ou autres meubles près d’une fenêtre ouverte ou sur un balcon. Gardez les objets pointus hors de sa portée, fixez les meubles au mur
  • Encore plus que pour les autres enfants, redoublez de vigilance face aux chutes et soyez plus attentifs aux coups, aux bleus et aux saignements débutants.
  • Surveillez bien l’évolution des hématomes.