1. Home
  2. Fiches pratiques
  3. Sport & activités

Fiches pratiques

Sport & activités

Télécharger le PDF

Bouger, c’est bon pour la santé !

L’activité physique est recommandée aux hémophiles. Le sport permet de renforcer les muscles, les articulations et de les protéger des contusions de la vie de tous les jours. Une bonne façon d’améliorer sa qualité de vie.

Avant de commencer

Un examen physique peut s’avérer utile. En évaluant la souplesse de vos articulations, la stabilité de vos ligaments, votre force musculaire et votre état de santé général, votre médecin aura une meilleure idée des activités à vous conseiller.

Prêt ?

Si vous êtes physiquement préparé, que votre médecin a donné son accord et que vous êtes prêt à réagir rapidement aux premiers symptômes d’un saignement éventuel, allez-y ! Il n’y a aucune raison pour que le sport ne fasse pas partie de votre vie.

Les sports recommandés… et les autres*

*La sûreté de ces activités dépend de chaque individu, du type d’hémophilie et de l’historique du traitement, ainsi que des conseils de votre médecin.

Vas-y !

Sport Articulations impliquées Remarque
Natation Toutes La natation est excellente pour la santé. Elle fait travailler tout le corps avec un minimum de tensions articulaires
Marche Hanches, genoux, chevilles La marche est idéale pour se mettre en condition physique et préparer son corps à d’autres activités
Golf Épaules, coudes, genoux Un exercice qui combine la marche, le travail du haut du corps, doux et complet
Tir à l'arc Épaules, coudes, poignets, doigts Si les bonnes précautions sont prises, le tir à l’arc est un excellent sport à pratiquer
Voile Épaules, coudes, poignets La voile est un bon entraînement pour le haut du corps
Tennis de table Épaules, coudes, poignets Un sport où les risques de blessures sont minimes

Tu peux essayer

Sport Articulations impliquées Remarque
Athlétisme Dépend des activités L’athlétisme aide à développer la musculature
Cyclisme Hanches, chevilles, coudes, poignets Le cyclisme peut être pratiqué de manière régulière, sans trop forcer. Et toujours avec un casque et des vêtements de protection
Basketball Épaules, coudes, poignets Les dribbles, les tirs et les passes sont parfaits pour développer agilité et coordination. Mieux vaut éviter les pivots, les tirs en suspension et les matchs où l’esprit est à la compétition. Et surtout, ne pas oublier les protections aux genoux et aux poignets.
Football Hanches, coudes, poignets L’idéal est de le pratiquer pour le plaisir et entre amis. La pratique en club est trop intensive et comporte trop de dangers. Attention aux tacles et aux coups de tête qui peuvent provoquer blessures et hémorragies. Et n’oubliez pas de porter des protections.
Ski de fond Épaules, coudes, poignets Pratiqué tranquillement, le ski de fond est une excellente mise en condition générale, bien moins risqué que le ski alpin
Jogging Hanches, genoux, chevilles Le jogging est excellent pour l’entrainement cardiovasculaire. Préférez les surfaces molles qui abîment moins les articulations
Tennis, Badminton Épaules, coudes, poignets Ces sports permettent de renforcer le bas et le haut du corps

Non*

Football en club Motocross
Hockey Skateboard
Alpinisme BMX
Ski alpin Boxe
Roller Équitation
Lutte Arts martiaux
Rugby Ski nautique

*Certains sports peuvent être pratiqués si les précautions nécessaires sont prise. Parles-en à ton médecin.

Préparez-vous !

Il est important d’intégrer à votre routine une mise en condition globale avec une consolidation des muscles et des étirements. Votre médecin peut vous conseiller des exercices spécifiques afin de cibler les muscles à renforcer pour limiter les blessures.

Avant de vous lancer, n’oubliez pas que les exercices d’échauffement et de récupération sont particulièrement importants afin de prévenir les blessures.

Echauffez-vous les muscles pendant 5 à 10 minutes avant de commencer. Après l’échauffement, étirez-vous au moins 5 à 10 minutes. D’abord le corps entier, puis les groupes musculaires qui seront utilisés pendant l’activité. Après l’exercice, détendez vos muscles de la même façon. Mais à un rythme moins soutenu.

Et n’oubliez pas votre trousse de secours dans le sac de sport.

C'est le CTH qui t'indiquera ce que tu dois emporter dans ta trouse