1. Home
  2. Fiches pratiques
  3. Mon enfant peut-il être traité par voie veineuse périphérique ?

Fiches pratiques

Mon enfant peut-il être traité par voie veineuse périphérique ?

Télécharger le PDF

Que faut-il savoir sur la voie veineuse périphérique ?

Si les veines de votre enfant s’y prêtent, le traitement par voie veineuse périphérique est fortement recommandé.

Cela veut dire que l’on se sert d’une veine périphérique, généralement du bras ou de la main (ou d’un autre endroit si nécessaire).

Voici quelques raisons pour lesquelles la voie veineuse périphérique intraveineuse (I.V.) est conseillée :

  • Une aiguille à ailettes est utilisée pour l'injection, puis jetée ; rien ne subsiste donc sous la peau après l’injection
  • Elle offre davantage de liberté aux enfants ayant des activités sportives comme la natation
  • Les soins apportés à ce type de traitement durent moins longtemps que les soins à prodiguer à un accès par voie veineuse centrale.
  • Il y a moins de risques d’infection avec ce type d’accès qu’avec un accès par voie veineuse centrale

Les Inconvénients

  • Les veines sont parfois difficiles à trouver et à utiliser chez les jeunes enfants
  • Si les veines ne s’y prêtent pas et ne tolèrent pas les pénétrations veineuses répétées, cette méthode est à déconseiller
  • La voie veineuse périphérique nécessite la coopération, ou l’acceptation de l’enfant
  • Elle nécessite tout un apprentissage qui s’effectue parfois rapidement, mais peut aussi prendre du temps pour bien maîtriser la technique.

Comment se déroule l’injection ?

L’injection par voie veineuse périphérique I.V. se réalise à l’aide d’une aiguille à ailettes à laquelle est raccordé un petit tuyau.

Le facteur est injecté dans la veine de votre enfant via ce tube.

Quand l'injection est terminée, l’aiguille à ailettes est enlevée et jetée dans un container spécifique. Quand l'injection est terminée, l'aiguille à ailettes est retirée et jetée dans un container prévu à cet usage. Une pression est exercée pendant quelques minutes sur la zone de ponction pour faciliter la coagulation.

Quand passer de la voix veineuse centrale à la voie veineuse périphérique ?

Si votre enfant a un accès veineux central, il est souhaitable de passer à l’accès par voie veineuse périphérique lorsque les veines le permettent.

En grandissant, les veines de votre enfant vont se développer. Vous pouvez l’aider à développer les veines de ses bras et mains, en lui faisant presser de petites balles de caoutchouc pour développer ses muscles.

Quand ses veines périphériques deviendront suffisamment grosses, vous pourrez commencer à envisager le traitement par voie veineuse périphérique.

Quand votre enfant et vous-même êtes prêts pour la transition, commencez les injections par voie périphérique alors que la chambre implantable est toujours en place. Savoir qu’elle est toujours là en cas de besoin vous rassurera, ainsi que votre enfant, durant cette phase d’apprentissage.

Que faire ensuite ?

Vous trouverez sans doute les injections de plus en plus faciles au fur et à mesure que vous acquerrez de l’expérience et que votre enfant s’y habituera. S’il suit un traitement préventif, les injections s’intégreront dans une routine.